Le Sénégal a entrepris sa réforme universitaire en 2011 dans le cadre de l’harmonisation des cursus d’enseignement supérieur avec les standards européens afin de permettre d’accroître les mobilités des étudiants Sénégalais  à l’étranger ainsi que la mobilité entre disciplines et formations.

Principe du système LMD :
La formation LMD dans le réseau est organisée en unités d’enseignement (UE) comportant
elles-mêmes des matières ou des éléments constitutifs des unités d’enseignement (ECUE).
Un cursus de formation complet comprend :
– Semestre 1 : 5 UE spécifiques +1 UE Transversale
– Semestre 2 : 5 UE spécifiques (4 UE obligatoire+ 1UE optionnelle) +1 UE Transversale
– Semestre 3 : 5 UE spécifiques (4obligatoires +1optionnelle) +1 UE Transversale
– Semestre 4 : début du parcours 5 UE spécifiques (4obligatoires +1optionnelle) +1 UE Transversale
– Semestre 5 : 5 UE spécifiques (3obligatoires +2optionnelles) +1 UE Transversale
– Semestre 6 : Stage de professionnalisation.
– Deux stages d’initiation et de perfectionnement sont prévus respectivement au niveau de L1et L2.
Au niveau de L1, la mobilité des étudiants est permise.
Au niveau de S2 du L1, l’étudiant doit choisir son parcours à l’établissement où il est inscrit.
La mobilité n’est plus alors permise.
Structure du système LMD :
Le système LMD (Licence – Master – Doctorat) s’articule autour de 3 cycles de formation :
Licence (L) : diplôme de niveau bac+3 (licence fondamentale ou licence professionnelle). La licence est le 1er grade du cycle d’enseignement supérieur correspondant aux 3 premières années d’études. Le diplôme de licence est obtenu au terme d’un parcours organisé en 6 semestres.
Master (M) : diplôme de niveau bac+5 (fondamental préparant à la recherche ou spécialisé). Le master est le 2e grade du cycle d’enseignement supérieur conduisant aux études doctorales ou à une activité professionnelle. Ce diplôme se prépare sur deux années (M1 et M2). Il est organisé sur deux années soit 4 semestres  qui se déclinent en spécialité et parcours recherche (inscription en doctorat) ou professionnel (insertion au marché de l’emploi).
Doctoral (D) : diplôme de niveau bac+8 sanctionnant un travail de recherche dans le cadre d’une thèse. Le doctorat représente la dernière phase du parcours LMD. Cette phase est destinée aux titulaires du Master désireux d’entamer des études de recherche. Elle se prépare en trois années ou plus après le Master.
En parallèle  à ces trois diplômes, les établissements d’enseignement supérieur au Sénégal délivrent des diplômes spécifiques dits d’université ou d’établissement qui correspondent à un domaine.
Les conditions d’accès, la durée des études, le mode d’évaluation peuvent être différents d’un établissement à l’autre.
Evaluation et modalités de passage
La Note de cadrage du système LMD dans les IES et la façon de comptabiliser la moyenne
se font selon la pondération suivante:
* 20% pour le travail non présentiel de l’étudiant,
* 32% pour le contrôle continu,
* 48% pour le devoir de synthèse.
Résumé schématique des différentes modalités de passage de L1 à L2 puis à L3
Schéma 1 : Mg = 10,00 et tous les crédits sont validés.
L’étudiant est déclaré admis avec les 60 crédits validés.
Schéma 2 : Mg = 10,00 et le nombre de crédits validés est inférieur à 60.
L’étudiant est déclaré admis en L2 et il peut, sur sa demande, effectuer une inscription pédagogique pour repasser les unités d’enseignement dont les crédits n’ont pas été validés.
Schéma 3 : Mg < 10,00 ; le nombre de crédits validés est supérieur ou égal à 45 (75%).
L’étudiant peut passer en L2 avec l’obligation de rattraper, au cours de la deuxième année, les crédits non validés. Une inscription pédagogique pour ces crédits est obligatoire.
Les nouvelles notes obtenues ne sont pas comptabilisées pour le calcul de la moyenne générale de L1, mais servent à la validation des crédits restants, qui peut se faire, par
compensation, avec les résultats déjà acquis en L1. Toutefois, la moyenne générale déjà déclarée en L1 ne peut être modifiée.
Schéma 4 : Mg < 10,00 et moins de 45 crédits.
L’étudiant redouble en capitalisant les crédits validés.
PASSAGE DE L2 A L3
Le passage de L2 à L3 se fait selon la même procédure que précédemment.
L’étudiant qui a des crédits de L1 à valider au cours de la deuxième année ne peut être déclaré admis en L3 que s’il valide tous les crédits en instance.
Si les crédits de L1 ne sont pas validés en fin de L2, il redouble en L2 même s’il remplit les
conditions d’admission (Mg (L2) = 10,00).
L’année suivante, cet étudiant fait une inscription administrative en L2 pour valider les crédits restants de L1.
Modalités de réalisation du contrôle continu.
Une semaine bloquée par semestre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here