Travailleur indépendant ou gérant d’une société qu’il a reprise ou créée, l’agent général d’assurances est à la fois chef d’entreprise et mandataire de la société d’assurance dont il distribue les produits.Métier L’agent général d’assurances dirige une agence qui a pignon sur rue. Sa mission consiste à faire office d’intermédiaire entre une entreprise d’assurances qu’il représente en vertu d’un traité de nomination, et la clientèle. Concrètement, il porte trois casquettes. Conseiller, il aide ses clients à formuler leurs besoins de protection, tant dans le domaine des biens que de la personne, et leur propose les réponses les mieux adaptées. Commercial, il prospecte de nouveaux marchés et organise le suivi de ses clients : il gère leurs contrats et les accompagne, en cas de sinistre, jusqu’au versement des indemnités. Chef d’entreprise, il dirige son agence et anime en général une petite équipe de collaborateurs.

CONDITIONS DE TRAVAIL

En tant que chef d’entreprise, l’agent général est un homme ou une femme qui dirige, gère, finance et développe une activité commerciale. Il exerce un métier de bureau, donc le plus souvent sédentaire, mais il lui arrive d’aller sur le terrain, «vers la clientèle». Il détermine lui-même ses horaires de travail.

COMPÉTENCES

Pour développer son entreprise, il doit faire preuve d’une grande autonomie et de qualités en gestion des ressources humaine et financière. En outre, cette profession exige une véritable maturité professionnelle (compétences commerciales, de gestion et de communication…), souvent acquise après une première expérience salariée.

FORMATION

S’il n’y a pas à priori de diplôme universitaire spécifique pour exercer ce métier, il existe des formations, le plus souvent, dispensées par la société d’assurances que l’on se destine à représenter. L’agent général est souvent un ancien salarié d’une agence ou d’une société d’assurances, qui a repris une agence en achetant sa clientèle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here