Commerçant et négociateur, le courtier en assurances travaille en indépendant pour des clients (le plus souvent des entreprises) qui le chargent de prospecter auprès des compagnies d’assurance et de négocier pour eux les contrats les plus avantageux, au meilleur prix. Métier Le courtier assure le montage administratif (codification et tarification) des dossiers d’assurés couvrant généralement des risques standardisés comme l’incendie, l’accident, des risques divers, l’assurance vie, la réassurance. Il négocie les conditions de garantie offertes au client avec les sociétés d’assurances. Néanmoins, il ne reçoit aucune instruction de la part de ces dernières. Il assure la gestion financière de son cabinet, le recrutement et la gestion du personnel ainsi que la répartition, le suivi et le contrôle des opérations techniques et administratives.

CONDITIONS DE TRAVAIL

Le courtier en assurances exerce son métier de façon indépendante. Il est autonome dans l’organisation de son travail et celle de ses salariés. Il a des horaires irréguliers liés à la disponibilité de sa clientèle.L’activité de prospection et de vente exige de nombreux déplacements. Il s’agit à la fois d’un travail de terrain et de bureau.

COMPÉTENCES

Un courtier bien formé est en général titulaire d’un diplôme de droit privé et civil. Il a une parfaite connaissance des compagnies d’assurances et de leurs services. Sens commercial, créativité reposant sur de solides connaissances juridiques, talent de négociateur, sont autant de qualités essentielles dans ce métier. Etant aussi souvent chef d’entreprise, des qualités de manager et de gestionnaire sont alors nécessaires.

FORMATION

Diplôme d’enseignement supérieur (école de commerce et de gestion, DESS de droit) ou expérience professionnelle équivalente.