Observer, comprendre, analyser, anticiper, décider : autant d’actions que le gestionnaire de risques doit mener en faisant preuve de la plus grande rigueur.Métier Le gestionnaire de risques doit détecter les points de vulnérabilité sur le terrain et préconiser les solutions les plus efficaces. Il doit vérifier et apprécier, sur sites, la nature et l’importance des différents risques, notamment en lien avec un souscripteur, réaliser des études personnalisées et des audits de vulnérabilité pour la mise en place de plans de prévention et d’assurance, organiser des actions de prévention.

CONDITIONS DE TRAVAIL

Le métier de gestionnaire de risques nécessite de s’organiser de façon autonome. L’activité implique des déplacements fréquents liés aux enquêtes à effectuer à l’extérieur. Les horaires de travail sont le plus souvent irréguliers.

COMPÉTENCES

Le gestionnaire de risques doit connaître les procédés technologiques de pointe. Il doit en outre savoir apprécier les seuils acceptables des solutions, anticiper des situations à risques, évaluer rapidement et précisément l’importance des faits observés. Dans les grandes entreprises, le gestionnaire de risques doit aussi être un meneur d’hommes.

FORMATION

Pour accéder au métier de gestionnaire de risques, il faut passer par une école d’ingénieur ou avoir un 3ème cycle en gestion des risques. Une expérience professionnelle confirmée dans le secteur des assurances ou une spécialisation technique dans un secteur industriel (BTP, aéronautique,…) sont appréciées par les employeurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here