Cropped shot of a group of businesspeople standing in the office

Grâce à la parfaite connaissance de la zone géographique dont il a la charge, le directeur export contribue à développer les ventes de son entreprise à l’étranger.Métier Le directeur export est souvent responsable de ses dossiers (du premier contact, à la livraison finale des produits). Il analyse les besoins des clients, prépare les propositions commerciales, négocie les contrats et traite les commandes. Il est au minimum trilingue et a de solides notions en droit commercial et en fiscalité internationale. Garant de l’image de l’entreprise, il peut être amené à régler des problèmes logistiques et financiers.

CONDITIONS DE TRAVAIL

Tout dépend de la taille de l’entreprise. Dans une PME spécialisée dans l’export, il est le principal responsable de toute l’activité export et travaille souvent en relation directe avec le directeur général. Dans une grande structure, il travaille en collaboration avec de nombreux services et directions : production, marketing, direction commerciale, direction générale,… Le directeur export est amené à se déplacer très souvent à l’étranger.

COMPÉTENCES

Les compétences nécessaires sont : – maîtriser parfaitement au moins deux langues étrangères (dont l’anglais le plus souvent) –  savoir motiver et stimuler la force de vente – évaluer les performances de collaborateurs – savoir argumenter et convaincre dans la négociation commerciale.

FORMATION

Pour accéder à la fonction de directeur export, il faut avoir un diplôme bac+5/bac+6 spécialisé dans la branche dans laquelle on opère. Il faut aussi avoir une bonne formation commerciale et maîtriser au moins l’anglais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here