Précision et rigueur, esprit d’ouverture, sens critique et curiosité d’esprit, bonnes qualités relationnelles, telles sont les qualités requises pour devenir contrôleur financier. Métier Le contrôleur financier vérifie la régularité, la sincérité et la fiabilité des comptes d’une entreprise par rapport à la législation et aux normes. Il étudie les pièces comptables, réalise des enquêtes directement auprès des cadres et des collaborateurs concernés, formule des remarques et des préconisations sur les comptes et les documents vérifiés, principalement dans un rapport de synthèse remis à la direction.

CONDITIONS DE TRAVAIL

Le contrôleur financier travaille en collaboration avec le contrôle de gestion et les opérationnels à savoir, les ingénieurs, les commerciaux. Il travaille pour le compte de l’entreprise soit directement en son sein, soit via un cabinet extérieur. Les sociétés n’ont pas d’obligations légales autour du contrôleur financier contrairement au commissaire aux comptes.

COMPÉTENCES

Fréquemment en contact avec les autres organes de l’entreprise, il doit avoir un excellent sens du relationnel pour occuper une telle fonction. Une bonne connaissance des financements et opérations de marché, des pratiques bancaires et des principes généraux de comptabilité sociale et de consolidation.

FORMATION

La formation requise pour exercer le métier de contrôleur financier est du niveau bac+5/bac+6 en gestion option finance ou en comptabilité. Dans les grandes entreprises, le contrôleur financier est souvent lauréat d’une grande école de commerce avec une spécialisation en gestion financière.