La hausse controversée des frais d’inscription à l’université pour les étudiants étrangers a été publiée au Journal officiel. Dès la rentrée prochaine, les étudiants extra-européens devront s’acquitter de frais dix fois plus lourds que leurs homologues européens. Cependant, des exonérations sont prévues.Publicité

C’est désormais officiel. Les non-Européens devront mettre la main à la poche pour venir étudier dans l’Hexagone : 2770 euros pour une licence, 3770 euros pour un master. Une mesure censée renforcer l’attractivité de la France selon le gouvernement. Une sélection par l’argent s’indignent les détracteurs de la réforme qui avaient manifesté leur opposition à la réforme fin 2018 sous le mot d’ordre « #MêmesEtudesMêmesDroits ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here