Depuis plus d’un mois, l’Amicale des étudiants de l’ESP proteste à l’intérieur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar pour rejeter les 444 lits octroyés par la Direction du COUD. Un quota que le président de l’amicale des étudiants de l’ESP Pape Assane Ndoye trouve insuffisant vu le nombre de pensionnaires et pointe du doigt les responsables de Centre des oeuvres universitaires de Dakar, qui gère les logements des étudiants au niveau du campus de l’Ucad 1994. Après une grève de plusieurs semaines, ces étudiants ont repris les cours ce lundi 11 mars.

« Avec 40  heures de cours obligatoire par semaine, 20 heures de travaux personnels obligatoires par semaine, une seule section pas de rattrapage dans la majorité de nos départements. Ça  c’est le rythme de travail assez soutenu que l’Etat du Sénégal exigent de nous, qui seront demain ingénieurs, techniciens dans les domaines de l’électricité et de la chimie, du génie mécanique et de la gestion», déclare le président de l’amicale des étudiants de l’Ecole Supérieure Polytechnique (ESP), pour légitimer leurs revendications pour plus de considérations à leurs conditions de vie estudiantine.  

C’est ainsi que le Hashtag #Coud_Assassina été lancé le 23 janvier 2019, pour donner vie aux revendications des étudiants de l’ESP dans les Réseaux sociaux? Beaucoup de réactions ont été enregistrés sur Twitter et Facebook.

pressafrik