A l’heure où nombre d’entreprises se plaignent de pénurie de main d’œuvre, ce professionnel occupe un poste clé au sein des ressources humaines. Son rôle : attirer les meilleurs candidats et favoriser leur intégration dans l’entreprise. MétierRattaché au directeur ou au chef du service des ressources humaines, le responsable de recrutement réalise des études et fait des diagnostics en matière de politique de recrutement. Une telle démarche implique qu’il connaisse très précisément l’état du marché, les besoins de l’entreprise ainsi que toutes les possibilités de promotion interne. Ce salarié prend également en charge l’intégralité de la procédure d’embauche externe : c’est lui qui définit les postes, constitue les dossiers et administre les candidatures. La mise au point des méthodes de recrutement, du tri des CV à la lecture des lettres de motivation en passant par les tests et les entretiens est également de son ressort.

CONDITIONS DE TRAVAIL

Le responsable de recrutement n’existe que dans les grandes entreprises. Mais il se développe de plus en plus dans les sociétés d’intérim et surtout dans les cabinets spécialisés, où le consultant se charge de la démarche commerciale.

COMPÉTENCES

Le recrutement nécessite de maîtriser les techniques d’entretien, de faire preuve de rigueur, de psychologie, de posséder des qualités d’écoute et de communication. Parce qu’il s’occupe d’un sujet très sensible, le responsable de recrutement doit également être capable de résister à la pression. Une connaissance des métiers de l’entreprise est nécessaire. De même que la maîtrise des logiciels de gestion des candidatures et des bases de données informatiques.

FORMATION

Un master ou un diplôme bac+5 en psychologie ou en gestion des ressources humaines, obtenu dans une grande école de commerce et de gestion est recommandé pour accéder à ce métier.