Scanner, prothèses, appareils de réanimation… L’ingénieur biomédical a pour mission la conception, la maintenance et l’installation de divers équipements et appareils médicaux de haute technicité destinés aux établissements de soin privés ou publics. L’ingénieur a à sa charge une équipe de techniciens biomédicaux qu’il supervise.

Lors de la conception du matériel biomédical, l’ingénieur s’assure de la sécurité et la qualité des soins apportés aux patients. Dans sa relation avec l’établissement de soin, il présente un plan d’équipement médical et propose des achats de matériel dans la limite du budget y consacré.

L’ingénieur  biomédical s’assure, d’une autre part, de la maintenance et de l’entretien des équipements médicaux, qu’il planifie avec son équipe. Puis, il programme des réparations quand nécessaire et réalise en continu une veille technologique indispensable.

Ensuite, l’ingénieur biomédical reste attentif et s’assure de la bonne utilisation des équipements hospitaliers par le personnel médical ou soignant. Il est aussi chargé d’animer des séances de formation à leur profit afin de les informer de la manière de les utiliser et des contraintes de sécurité. Ce, pour ne pas mettre en péril la santé des patients.

Bon communicant et muni d’une forte aisance relationnelle, ce professionnel a une connaissance développée tant dans les domaines scientifique et technique que dans le domaine médical. Puisqu’au-delà de la haute technologie des instruments médicaux, sa mission requiert une bonne prise de conscience des contraintes réglementaires que ce-là engendre Elle nécessite de même, de connaître les différents utilisateurs, les fabricants et les distributeurs de ces équipements.

Outre ses compétences techniques et scientifiques, l’ingénieur fait appel à ses qualités de négociateur et de leader pour l’accomplissement de ses différentes tâches: conseil aux utilisateurs, contact avec l’administration et les différents prestataires, négociation de contrats, d’accord, de prestations.. ainsi que l’animation et la motivation de son équipe.

Finalement, l’importance des tâches associées dépend, bien évidemment, de son niveau de formation. C’est-à-dire qu’ un technicien de formation bac+2/bac+3, se verra plutôt attribué la maintenance et l’installation des dispositifs, tandis qu’un ingénieur de niveau bac+5 est plus à même à conseiller, suggérer des achats et gérer un budget.

Missions principales

  • Conception, maintenance, installation de dispositif médical
  • Conseil d’achat de matériel
  • Gestion de son équipe
  • Animation de formations à l’utilisation du matériel
  • Négociation d’accords, prestations..
  • Communication avec les utilisateurs, les fabricants et les distributeurs

Compétences techniques

  • Maîtrise de la maintenance des équipements biomédicaux
  • Connaissance scientifique et technique pointue des appareils médicaux
  • Connaissance approfondie des contraintes réglementaire et des règles de sécurité relative à chaque appareil
  • Culture médicale développée
  • Techniques de négociation
  • Langue
  • Outil informatique
  • Gestion d’équipe
  • Gestion budgétaire

Qualités personnelles

  • Communication
  • Rigueur
  • Aisance relationnelle
  • Bonne organisation
  • Autonomie
  • Disponibilité, Mobilité

Niveau d’étude souhaité: BAC S

Durée de la formation : 5 ans

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here