Le médecin généraliste, dit aussi médecin de famille ou encore omnipraticien,  représente le premier contact du patient avec le système de soins médicaux généraux primaires. Son rôle est donc de réaliser un diagnostique des symptômes, pour ainsi traiter la maladie en question, tout en prenant en compte des soucis de santé du malade, et ce indépendamment de son sexe, son âge ou ses caractéristiques sociales. De même le médecin omnipraticien peut référer le patient à un autre médecin spécialiste lorsqu’il s’agit de cas nécessitants des compétences spécifiques.

Dans un premier temps, le médecin généraliste exerce une unité de soins, dits de premier recours, au sein d’une structure de soin primaire en réalisant d’abord un entretien clinique afin de collecter l’information nécessaire à la poursuite de la consultation et à l’émission des hypothèses qu’il tentera de confirmer ou d’infirmer sur la base d’un examen physique et ce pour finalement appuyer le diagnostic. Un suivi est réalisé dans le cas de patients à pathologies chroniques et des examens complémentaires (analyses, radio…) quand nécessaires. Suite à ce-là, le médecin généraliste fait des prescriptions de médicaments, de séances de kinésithérapie,de soins infirmiers, soins d’urgence, voire même une procédure d’hospitalisation qu’il peut réaliser lui même ou le réoriente vers un médecin spécialiste.

Le médecin généraliste, adopte donc dans son travail, une approche globale et centrée sur la personne entant qu’individu dans son contexte familial et communautaire. A coté de son rôle scientifique de précision, le médecin de famille joue aussi un rôle à aspect social, dans la mesure où il a une responsabilité spécifique de santé publique dans sa communauté, et du fait qu’il promeut et favorise une éducation pour la santé. Celui-ci sait user de ses compétences en raisonnement clinique et en communication avec les patients pour une meilleur efficacité.

Finalement, le métier de médecin généraliste peut être exercé dans des cabinets privés que le médecin devrait savoir gérer, comme il peut être exercé en centres hospitaliers et cliniques. Pour l’obtention d’un diplôme d’état, une formation de 7 ans en faculté de médecine est requise après un baccalauréat en branche scientifique.

Missions principales

  • L’entretien clinique
  • Diagnostic
  • Emission d’hypothèses d’examen
  • Réalisation d’examens physiques
  • Réalisation d’examens complémentaire
  • Prescription
  • Hospitalisation
  • Suivi
  • Réorientation

Compétences techniques

  • Adoption d’une approche globale
  • Orientation communautaire
  • Adoption approche centrée personne
  • Adoption d’une approche critique basée sur la recherche

Qualités personnelles 

  • Communication avec les patients
  • Discrétion
  • Sens de critique et de la recherche
  • Sens de l’écoute

Niveau d’étude souhaité: BAC S

Durée de la formation : 9 ans

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here