Ledit journal informe également que cette société d’un investissement de 10 milliards FCFA va générer 1 000 emplois directs au terme de sa réalisation. Le Premier ministre Mahammed Boun Abdalah Dionne a présidé hier, dans la plate-forme du Technopole de Pikine la cérémonie de pose de première pierre de la première usine de fabrication et d’assemblage de matériel informatique dénommée la « Société Africaine des Technologies de l’informatique » (SATI).
Lors de la cérémonie de la pose de la première pierre, le premier ministre a estimé que cela traduit la vision du chef de l’Etat Macky Sall. « Vous êtes en train de consacrer le numérique comme un secteur déterminant dans le développement économique et social de notre pays. L’événement qui nous réunit aujourd’hui vient en son heure. Au moment où le président de la République fait face au secteur privée international à Paris, nous voici réunis ici, au Technopole, pour poser les jalons d’une industrie notamment dans un secteur de  pointe qu’est l’informatique.
Une industrie très importante avec 10 milliards de FCFA investis, un potentiel de 1000 emplois directs qui va être réalisé en 9 mois. Ceci va contribuer à l’éclosion d’une société apprenante et la promotion d’une économie de l’innovation. Ce sont là les axes visés à travers la deuxième phase du Plan Sénégal émergent » a avancé Mahammed Boun Abdalah Dionne dans son discours.
« Cette usine sera articulée sur 3 composantes. La première, c’est la fabrication de carte mère, la deuxième, l’assemblage du matériel informatique et en fin, la promotion de solution technologiques innovantes. Le projet est l’un des premiers au Sénégal pour ne pas dire en Afrique de l’Ouest, avec un capacité de production annuelle estimée à plus de 400.000 unités composées d’ordinateurs, de tablettes, de smart tv, de décodeurs« , s’est réjouit le chef du gouvernement.
source: kewoulo.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here