Dimanche dernier vers les coups de 22h, B.T a été surpris dans la chambre conjugale d’une femme mariée au quartier Santésiou de Mbour. Selon le mari de cette dame, il rentrait de la boutique et a entendu du bruit provenant de sa chambre où il a trouvé B.T tentant de violer son épouse enceinte. Il lui a administré un coup de poing, ils se sont battus. Poursuivant, il explique que le mis en cause tenait deux préservatifs, a pu s’enfuir, pieds nus, lorsque son beau-père est intervenu. 

La victime a déclaré que B.T faisait partie de sa famille et avait été chassé du quartier où il habitait à cause de multiples viols suivis de grossesse. 

Poursuivis pour violation de domicile, violences et voies de fait et harcèlement sexuel, le mis en cause déclare avoir ignoré que la dame, qui était sa copine, était mariée et qu’ils avaient l’habitude d’entretenir des rapports sexuels. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here