Un virus, des fichiers volatilisés, un écran noir, une imprimante bloquée… Tel est le lot quotidien du technicien de maintenance en informatique. Métier Une carte-son à changer ? Un traitement de texte à transformer ? Un mail à configurer ? En qualité d’expert, le technicien de maintenance en informatique est capable d’intervenir dans des domaines distincts. Lorsque des utilisateurs confrontés à un dysfonctionnement l’appellent, avant toute chose il tente d’établir un diagnostic. Pour ce faire, il pose des questions filtres (préétablies) afin d’identifier les données d’utilisation et de fonctionnement, ainsi que la configuration de la machine concernée.

CONDITIONS DE TRAVAIL

Employé dans le service informatique d’une entreprise ou d’une administration, ce professionnel suit les directives de l’ingénieur de maintenance, du gestionnaire de parc informatique ou du responsable micro-réseaux. Dans une société de services en ingénierie informatique (SSII), il est appelé à intervenir sur différents sites, avec de nombreux déplacements. Chez un éditeur de logiciels ou un constructeur de matériels, il effectue surtout un travail de service après-vente.

COMPÉTENCES

Le technicien intervient en permanence sur des plates-formes de travail différentes (PC, mac, systèmes d’exploitation divers…). Par conséquent, être spécialisé dans l’un de ces domaines peut être un plus auprès des employeurs.

FORMATION

Le niveau requis est généralement celui d’un BAC + 2, avec une bonne connaissance de l’informatique.