L’étudiant Ousseynou Diop, jugé pour apologie du terrorisme, est définitivement libre. Il a été condamné à trois mois avec sursis par le Tribunal Correctionnel de Dakar, renseigne Le Quotidien. Il avait obtenu la liberté provisoire en janvier dernier. 

Étudiant en physique et informatique à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, il était accusé d’actes de terrorisme, de menace et d’apologie du terrorisme, inculpé et placé sous mandat de dépôt, suite à une publication sur Facebook, les attentats terroriste en France en 2015.