Une pile de doléance attend le Président. Pour son nouveau quinquennat, Macky Sall est attendu pour beaucoup de dossiers. Déjà pour le système éducatif,des syndicalistes n’ont pas perdu de temps pour formuler leurs attentes par rapport à ce nouveau de Macky Sall. Et ,dans ce lot de doléance, Serigne Mbaye Thiam occupe une place centrale.

Son départ de la tête du ministère de l’Education nationale est une super priorité pour certains enseignants. »Nous savons que les rapports sont très heurtés entre nous, enseignants,et le ministère de l’éducation nationale ,Serigne Mbaye Thiam. Donc notre plus grande attente,c’est que le Président de la République ne renouvelle sa confiance au ministre Serigne Mbaye Thiam,parce que nous considérons que c’est le moment de rassurer les sénégalais, de nous mettre un autre ministre capable de restaurer la confiance entre les acteurs »,affirme Dame Mbodj.

Le secrétaire général du Cusems authentique veut qu’il y ait du sang neuf au niveau de ce ministère pour pouvoir renouer le fil du dialogue. Car ,dit-il, »les enseignants sont très frustrés parce que le président Macky Sall leur a imposé Serigne Mbaye Thiam durant six longue années ». D’ailleurs cette rupture entre le ministre de l’éducation et les enseignants a été ressentie lors de l’élection présidentielle. Certains ont accusé les enseignants d’être contre le candidat Macky Sall,rapporte l’Observateur.