Les enseignants de l’école nationale de développement sanitaire et social ont passé une sale quart d’heure ce mardi. En effet, ils ont été séquestrés pendant plusieurs heures par des étudiants de cet établissement spécialisé dans la formation sur la santé.

Depuis quelques temps l’école de Santé ENDSS traverse des moments de crise avec des séries de grève, des sit-in organisés par des étudiants de l’école qui réclamaient l’application du système LMD au sein de leur établissement.

Une situation qui n’était pas du goût de certains de leurs camarades qui avaient eux rejoint les salles de classe. Mécontents de cette trahison, les instigateurs de cette grève et leurs suiveurs ont séquestré dans l’après-midi de ce mardi une dizaine de professeurs dans une salle. Les bureaux où ils sont séquestrés sont bloqués par des troncs d’arbres.

Libérés 9 heures de temps après, grâce à l’intervention du Préfet de Dakar, ces enseignants très remontés ont décidé de porter plainte auprès du procureur. Sur les ondes de la Rfm, ils ont déclaraient avoir identifié les étudiants instigateurs de cette séquestration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here