L’ingénieur en télécommunications travaille sur l’ensemble des moyens de communication liant des appareils placés dans des lieux distants, dans le but de permettre la transmission de signaux, sons, images, données, renseignements, écrits, paroles… Métier L’ingénieur en télécommunications joue un rôle considérable dans le développement des applications de l’informatique, par la mise en communication d’ordinateurs de toutes tailles et situés dans des lieux parfois très éloignés. Il occupe un poste à décision, en tant que chef de projet ou d’interface entre les équipes de recherche-développement (conception) et le personnel terrain (réalisation). Spécialiste des questions de communication au sens technique du terme, l’ingénieur réseau/télécoms installe, gère et assure l’optimisation des réseaux d’une entreprise.

CONDITIONS DE TRAVAIL

Les ingénieurs en télécommunications peuvent exercer leurs activités au sein  des industries de construction de matériels. Ils participent alors à la conception ou à la mise en fabrication de téléphones portables, de centraux téléphoniques, d’équipements télématiques… Ils peuvent aussi exercer dans les sociétés de service en ingénierie informatique (SSII). Ils ont un rôle de conseil et créent l’architecture des systèmes de communication ; Enfin, ils peuvent aussi exercer dans les grandes entreprises (banques, compagnies de transports, etc.) ou chez un opérateur de télécommunications.

COMPÉTENCES

Outre ses compétences techniques inhérentes à sa formation d’ingénieur, l’ingénieur en télécommunications doit être curieux et avoir le sens du travail en équipe. Les perspectives de promotion d’un ingénieur varient en fonction de ses qualités personnelles, ainsi que du type d’entreprise dans laquelle il travaille. Un ingénieur ayant acquis une solide expérience professionnelle associée à une excellente connaissance du fonctionnement de l’entreprise peut devenir chef de projet ou accéder à la direction d’un service. La pratique courante de l’anglais est indispensable pour faire carrière dans les télécoms.

FORMATION

Pour ce poste, on recrute en priorité de jeunes diplômés de niveau bac + 5 plutôt issus d’écoles d’ingénieurs, généralistes ou spécialisés, mais aussi des titulaires de DESS ou de DEA avec une spécialisation réseaux et télécoms.