Stage d’observation ou d’initiation :

Souvent demandé en début du cursus, ce stage  permet d’initier l’étudiant à l’entreprise  et de prendre connaissance de son mécanisme. Le stage d’observation est généralement de courte durée (environ 1 mois).

Le stagiaire ne travaille pas pendant cette période d’observation, il apprend et analyse les problématiques liées à la vie en entreprise. Néanmoins, il peut être amené à exécuter quelques tâches simples.

En fin de stage, le stagiaire sera amené à rédiger un rapport de ce qu’il aurait pu observer et apprendre.

Stage d’application :

Comme son nom l’indique, ce stage a pour objectif de mettre en application ses connaissances acquises au cours d’une formation. En effet, ce type de stage a pour but de faire impliquer le stagiaire dans la vie de l’entreprise. Le stagiaire devra à cet effet, contribuer à l’atteinte des objectifs du service où il est affecté.

Le stagiaire devrait travailler sur une problématique d’entreprise : il faudra dans un premier temps l’identifier et contribuer à sa résolution.

Le stage d’application demande toujours un rapport de stage détaillé.

Stage de fin d’études :

Généralement de longue durée (au moins 3 mois), le stage de fin d’études permet au stagiaire de mettre en pratique l’ensemble de ses connaissances et savoir-faire acquis. C’est aussi une sorte de période d’essai où l’on teste les stagiaires pour une embauche éventuelle.

Au cours du stage de fin d’études, le stagiaire travaille de manière plus autonome en mettant  en place des solutions pour répondre aux problématiques qui lui sont données pendant le stage.

Le stage de fin d’études se termine par la rédaction d’un rapport de stage qui fait l’objet d’une soutenance devant un jury.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here