Le métier de Vétérinaire consiste à diagnostiquer, soigner et opérer les animaux domestiques et sauvages. Un vétérinaire travaille en ville dans un cabinet ou à la campagne. En ville, il aura affaire aux chiens, aux chats, aux rongeurs, aux oiseaux… alors qu’à la campagne on retrouvera les chevaux, les vaches, les cochons… voire des animaux sauvages. Il se distingue par sa polyvalence puisqu’il s’agit d’un médecin, à la fois généraliste, chirurgien, radiologue et même dentiste.

Par essence, le Vétérinaire doit être passionné par les animaux, que ce soit les chiens, les chats, les vaches ou les serpents. Il doit être capable de manipuler toutes les races sans crainte, avec assurance.

Le vétérinaire urbain travaille en ville et consulte en cabinet. Il peut être aussi appelé à domicile pour des urgences. Son travail consiste alors le plus souvent à soigner les animaux de compagnie : chats, chiens, oiseaux. Comme un médecin, il opère, administre des vaccins, prescrit des ordonnances et conseille les maîtres sur l’alimentation de leurs animaux. Le vétérinaire rural, quant à lui, exerce à la campagne et soigne plutôt les bovins, ovins, caprins, porcins et autres animaux de basse-cour. Certains soins étant maintenant assurés par les exploitants agricoles eux-mêmes, le vétérinaire évolue vers une intervention plus globale orientée vers la prévention. Elle inclut la surveillance sanitaire, le suivi de fécondité ou des conseils concernant l’alimentation. Il se charge aussi de définir et mettre en œuvre les conditions optimales d’élevage des animaux.

En ce qui concerne l’industrie, le vétérinaire participe à la mise au point de médicaments vétérinaires, à la création d’aliments pour animaux, ce qui fait appel à faire éventuellement de la recherche. Certains s’orientent vers la recherche zootechnique et biomédicale. D’autres sont spécialisés dans la pratique des examens de laboratoire (vétérinaires biologistes). D’autres enfin interviennent dans le domaine de la qualité de la vie, grâce à leurs connaissances biologiques et écologiques de l’animal et de son environnement. Ils contribuent, notamment, au maintien de l’équilibre naturel dans les parcs nationaux.

Le métier de vétérinaire peut s’avérer éprouvant, demande beaucoup de rigueur et de savoir faire, mais il apporte beaucoup de satisfaction : celle d’avoir un métier au service de la vie des animaux.

Missions principales

Le vétérinaire doit :
• établir des diagnostics ;
• mettre en place des traitements ;
• procéder à la stérilisation des femelles ;
• procéder à des interventions chirurgicales ;
• vacciner et vermifuger les animaux ;
• réaliser toutes sortes d’examens complémentaires : radios, analyses de sang… ;
• pratiquer des inséminations artificielles s’il intervient sur les animaux de la ferme ;
• informer les maîtres sur les bonnes pratiques de soins à mettre en place pour chaque animal ;
• participer à la mise au point, à la production et à la commercialisation de médicaments et d’aliments pour animaux ;
• faire éventuellement de la recherche.

Compétences techniques

  • Solide formation scientifique
  • Bonne résistance physique et nerveuse
  • Habileté manuelle
  • Capacités relationnelles
  • Techniques d’approche et de manipulation des animaux
  • Prélèvement et analyse biologique
  • Utilisation de matériel de radiologie
  • Techniques de soins dentaires
  • Connaissances psychologie animale

Qualités personnelles 

  • Observateur
  • Habile
  • Méthodique
  • Réactif
  • Pédagogue
  • Bonne communication
  • Responsable

Durée de la formation : 6 ans

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here