6 à 9 ans d’études sont nécessaires pour devenir pharmacien. La vente en officine représente le principal débouché. Les laboratoires d’analyses médicales et l’industrie sont d’autres possibilités… Intéressantes. Métier Le pharmacien vérifie chaque prescription médicale et explique aux clients les consignes à respecter Par ailleurs, il commande les produits, gère les stocks et tient la comptabilité. Son rôle de conseil est également essentiel. Véritable détenteur de tous les remèdes, le pharmacien fournit aux infirmiers les traitements et les matériels destinés aux malades. Il réalise des préparations, contrôle les médicaments et participe à diverses expérimentations avec les médecins. Le pharmacien spécialisé en analyses biologiques travaille dans le secteur privé et public. Avec les techniciens et les biologistes, il effectue toutes sortes d’examens (analyses de sang, recherches de bactéries…). Il peut aussi se spécialiser dans la recherche. Dans l’industrie pharmaceutique, ce professionnel de la santé participe à l’élaboration, au contrôle et aux stratégies de vente d’un médicament. Chez les grossistes, il supervise le stockage et les livraisons des médicaments dans les officines.

CONDITIONS DE TRAVAIL

À l’hôpital, il travaille en étroite liaison avec les équipes soignantes. Chez un fabricant de produits pharmaceutiques, il collabore avec les biologistes, les chimistes, les médecins, et les divers commerciaux pour créer et promouvoir les médicaments… À la tête d’une pharmacie, il encadre des assistants et des préparateurs. Les horaires du pharmacien sont généralement soutenus, avec, parfois, un travail de nuit et des astreintes le week-end. L’exercice salarié à l’hôpital se développe. Ses activités sont alors orientées vers les analyses médicales ou la pharmacie hospitalière et l’hygiène. Le pharmacien peut partager son activité entre l’hôpital, l’enseignement et la recherche. Il peut aussi être salarié de nombreuses structures : caisse d’assurances maladie, faculté de pharmacie, organisme de recherche, organisations humanitaires et, surtout, industrie pharmaceutique.

COMPÉTENCES

Seul habilité à délivrer des médicaments, le pharmacien a un sens aigu des responsabilités. Inscrit à l’Ordre des pharmaciens, il est responsable devant la loi de la qualité de ses services. Il est souvent apte à répondre aux interrogations d’un client sur tel médicament ou à préciser les modalités du traitement. Il possède non seulement des compétences scientifiques, mais aussi le sens des affaires et un talent de gestionnaire, nécessaires pour diriger une officine. Sans oublier son sens de l’écoute et du dialogue pour conseiller ses clients. De la rigueur, de la précision et des qualités d’observation se révèlent également indispensables pour exercer ce métier.

FORMATION

Après un bac+2 en biologie ou sciences de la vie, vous pouvez déposer un dossier de candidature à la faculté de médecine et de pharmacie. Une première sélection est effectuée en juillet pour choisir 600 à 800 étudiants qui passeront le concours en septembre. Moins de 100 étudiants sont admis chaque année. La formation dure 3 ans.