Dakar, 24 jan (APS) – Le Programme d’urgence des axes et territoires frontaliers (PUMA) et la Coalition nationale pour l’éducation pour tous ont signé une convention de partenariat dans le but d’aider à « accroitre la mise en œuvre » de la politique éducative et lutter contre les iniquités territoriales au Sénégal, a appris l’APS.

‘’Avec la signature de cette convention de partenariat, les deux structures s’engagent pour une coopération dans les domaines de l’éducation et du développement durable pour aider à accroître la mise en œuvre de la politique » éducative du Sénégal et « lutter contre les iniquités territoriales (…)’’, rapporte un communiqué reçu à l’APS.

Selon le texte, les deux structures ont convenu de mettre en œuvre un ensemble de projets dans le but de renforcer l’accès et le maintien à l’école des enfants mais aussi l’alphabétisation et la formation des adultes dans les zones frontalières du Sénégal.

Elles s’engagent aussi à favoriser le développement économique et territorial de celles-ci et maintenir les populations dans leurs terroirs en s’appuyant sur des initiatives développées par les deux parties.

Le PUMA est un programme spécial qui cible les régions administratives de Fatick, Kaffrine, Kaolack, Kédougou, Kolda, Matam, Saint-Louis, Sédhiou, Tambacounda et Ziguinchor.

Il ambitionne de contribuer à la réalisation des projets multisectoriels destinés à améliorer durablement les conditions de vie des populations polarisées.

La coalition nationale pour l’éducation pour tous œuvre depuis des années pour la promotion et le développement du système éducatif sénégalais, à travers des plaidoyers et des activités de renforcement de capacités mais aussi de médiation et de facilitation dans les crises scolaires et universitaires.

Elle mène aussi des activités de formation et de sensibilisation pour lutter contre la pauvreté et favoriser le renforcement du capital humain en rapport avec le Plan Sénégal Emergent (PSE).

source: APS