Au sein des systèmes d’information des entreprises, l’ingénieur réseaux est partout. Et grâce au développement notable enregistré ces dernières années par les sociétés de télécoms, les perspectives lui sont encore plus favorables. Métier L’ingénieur réseaux recherche travaille au développement des techniques de communication : numérisation du signal, développement de la commutation… Il devient chef de projet lorsqu’il définit l’architecture globale d’un nouveau produit (téléphone portable, visiophone…). Dans une société de services en ingénierie informatique (SSII), l’ingénieur développement utilise les techniques mises au point par l’ingénieur recherche pour créer des équipements télécoms et les logiciels associés. L’ingénieur production supervise la fabrication des téléphones et la mise en place de centraux téléphoniques. À l’interface entre les constructeurs de matériel et les utilisateurs, l’ingénieur réseaux met en place les réseaux de communication. À lui de résoudre les problèmes liés à la distance, à la diversité des matériels et des logiciels… Autre fonction chez les opérateurs, celle de l’ingénieur d’affaires. Spécialiste du projet sur mesure, il détermine les besoins du client, les traduit en solutions techniques, établit un devis et assure le suivi de la réalisation du chantier.

CONDITIONS DE TRAVAIL

Autonome, l’ingénieur réseaux exerce de plus en plus au sein d’équipes pluridisciplinaires, avec des chercheurs en mathématiques, physique ou informatique. Devant des ordinateurs très puissants, dans un atelier de fabrication où fourmillent les circuits et les composants, ou chez les clients, il travaille sous pression. Il ne compte pas ses heures lorsqu’il s’agit de boucler un projet à temps. Dans ce secteur sans frontières, la pratique courante de l’anglais et la maîtrise d’une autre langue sont indispensables.

COMPÉTENCES

De l’ingénieur réseaux, on attend qu’il possède une solide culture scientifique, qu’il maîtrise les technologies de pointe : microélectronique, informatique, optoélectronique… Les techniques de gestion et d’organisation de l’entreprise sont également très appréciées. S’il prend en charge un projet dans son ensemble, l’ingénieur télécoms en gère à la fois les aspects techniques et financiers. Des qualités de gestionnaire et de manager sont alors indispensables pour mener à bien tout projet. Rigoureux et méthodique, l’ingénieur fait appel à son intuition et à son sens du concret. La réactivité est indispensable pour s’adapter aux évolutions technologiques et commerciales. Il a également une certaine aptitude à communiquer, rendue nécessaire par le développement d’équipes pluridisciplinaires (chercheur, ingénieur, technicien, commercial…).

FORMATION

Une formation d’ingénieur dans une grande école d’informatique avec spécialisation en réseaux est nécessaire. Il faut compter un minimum de cinq années d’études et deux ou trois ans d’expérience avant de pouvoir accéder à ce poste.